Recherche

Accueil du site / Actions / Grande Bruyère / La Grande Bruyère enfin sauvée !

Ce mercredi 24 novembre 2010 s’est tenu un conseil communal historique à Rixensart. L’acquisition, par la commune, des parcelles de la Grande Bruyère qui étaient menacées par un projet immobilier, a été approuvé à l’unanimité, en vue de la préservation de ce site remarquable pour le Brabant wallon. Ce tournant décisif met fin à plus de 40 ans de combat de la population et de nombreuses associations pour la sauvegarde de la Grande Bruyère.

JPEG - 59 ko
Bruyère en hiver - 2008
Photo F. Leleux

- Un long combat...
- Depuis les années 1960, des projets d’urbanisation se sont succédés dans que ceux-ci ne se concrétisent, grâce à l’opposition et à la mobilisation de tous ceux qui avaient pu appréhender la valeur inestimable de ce site, d’un point de vue scientifique et écologique, mais également paysager, culturel, historique et pédagogique.
- La partie centrale de la Grande Bruyère, par une sombre entourloupe politique, fut inscrite en zone d’habitat lors de l’élaboration des plans de secteurs à la fin des années 1970. ET ce, à la méconnaissance de la population, car cette modification des plans ne fut effectuée qu’après l’enquête publique.
- En 1988, l’ensemble du site de la Grande Bruyère est proposée au classement, mais les parcelles du promoteur immobilier échappèrent à ce statut.
- Au début des années 2000, alors qiue le site avait été proposé par les scientifiques de la Région wallonne pour être inscrit au sein du réseau Natura 2000, sur base d’arguments scientifiques et objectifs, celui-ci en fut retiré en dernière minute dans le cadre de discussions gouvernementales. Un recours à la Commission européenne, introduit par les associations locales de protection de la nature, dont Natagora, permit d’obtenir la réinscription des parcelles situées au pied de la Grande Bruyère, dont la réserve naturelle du Carpu, propriété de Natagora, dans ce réseau européen d’aires protégées. Encore une fois, les 3 parcelles menacées par le projet immobilier y échappèrent.
- Fin 2005, une fois de plus, le promoteur introduisit un projet de construction de 7 immeubles à appartements. Le permis fut à nouveau refusé, mais de justesse, notamment grâce à l’extraordinaire mobilisation citoyenne.

JPEG - 69.1 ko
Balade "araignée" en avril 2010
Photo J. Taymans

- ... pour un véritable joyau naturel
La vallée de la Lasne constitue une véritable épine dorsale du réseau écologique pour la Commune de Rixensart. La site de la Grande Bruyère est un maillon essentiel de l’ensemble de la vallée. Il constitue un patrimoine exceptionnel par sa richesse biologique, d’autant plus remarquable qu’elle est concentrée sur une surface très réduite (environ 7 hectares). Au niveau de la flore, par exemple, plus de 310 espèces de plantes vasculaires y ont été répertoriées. Les autres groupes biologiques ne sont pas en reste, par exmple pour les araignées (183 espèces dont 34 espèces de la liste rouge), les fourmis (20 espèces), etc. De mêm, l’étonnante diversité de milieux qui se succèdent est d’un intérêt primordial. On y observe des milieux aussi divers que landes à bruyère, pelouses sur sable, pelous maigres acides, tourbières de pente, chênaies-boulaies sur sable, aulnaie marécageuse, etc.

- Un accord historique pour la Grande Bruyère
Suite à de longues négociations avec les propriétaires des 3 parcelles menacées, la Commune de Rixensart est parvenue à un accord pour l’acquisition de ce terrain de 2,3 Hectares, en vue de garantir la préservation sur le long terme des milieux de grand intérêt biologique rencontrés sur le site. La Commune pourra compter sur l’aide financière de la Province de Brabant, consciente de l’intérêt supra-communal du site de la Grande Bruyère, qui lui a garanti un subside conséquent. Cette excellente nouvelle pour la conservation de la nature ne pouvait pas mieux tomber qu’en cette année 2010, consacrée "année internationale de la biodiversité" par les Nations Unies.

Natagora, en collaboration avec le PCDN, ainsi que les nombreuses associations locales, tient à remercier et féliciter les pouvoirs publiques de la Commune de Rixensart et de la Province du Brabant wallon pour cet engagement crucial en faveur de la conservation de notre patrimoine naturel, et ne manquera pas de s’impliquer activement dans la gestion future du site qui y sera menée en faveur du développement de la biodiversité.

Julien Taymans
Conservateur de la réserve naturelle Natagora de la Prairie du Carpu
Président de la Régionale Natagora-Brabant wallon


Contact :
julien.taymans@natagora.be
Pour plus d’infos :
La Grande Bruyère
www.natagora.be/brabant_wallon

Galerie image