Recherche

Accueil du site / Actions / Pollution lumineuse / Le mot de l’échevine (AG 29/01/18)

Voici, dans son intégralité, le contenu de la présentation de Sylvie Van den Eynde, lors de la conférence sur la pollution lumineuse, organisée par le PCDN lors de son Assemblée générale annuelle.

Bonsoir,

Bienvenue à tous et merci pour votre présence à l’AG 2018 du PCDN.

Le PCDN ou Plan communal de Développement de la Nature, existe à Rixensart depuis 2002.

Comme son nom l’indique, c’est un plan d’actions. Mais, quand on cite le PCDN, on pense surtout aux bénévoles qui actionnent ce plan d’actions. Le PCDN c’est donc avant tout un groupe de citoyens amoureux de la nature et en particulier de la nature à Rixensart.

Ces personnes auscultent la santé de notre environnement, ils sont des lanceurs d’alerte vis-à-vis du politique et des citoyens, et enfin, ils agissent en faveur de notre patrimoine naturel en menant des actions de sensibilisation ou des actions sur le terrain dans le but de préserver
• la biodiversité de la flore et de la faune (en ce compris les batraciens),
• la qualité de nos sentiers et
• l’état de nos rivières.

Vous découvrirez l’ensemble des actions qu’ils ont menées l’année dernière en parcourant les panneaux qu’ils ont préparé avec soin.

Je soulignerai néanmoins quelques actions phares comme :
• la pose de la clôture autour du verger du Carpu ce qui a permis d’y accueillir quelques chèvres et d’initier l’éco-pâturage,
• la fête de l’arbre avec plus de 500 visiteurs,
• la plantation de la mare aux loups avec plus de 300 arbrisseaux plantés en 1 journée grâce à la participation d’une 50 taine de bénévoles qui se sont mobilisés par un temps glacial,
• la pose de nichoirs à passereaux,
• la balade des Rois qui avait pour thème l’année dernière la découverte des chapelles et potales,
• l’analyse de différents permis d’urbanisme ayant des impacts sur l’environnement et enfin
• l’annuel sauvetage des batraciens... _
Le bilan est riche et pourtant les effectifs moteurs du PCDN sont limités. Ils lancent donc un chaleureux appel à ceux qui veulent se retrousser les manches pour la sauvegarde de la nature. L’ambiance y est toujours constructive, sous la houlette dynamique de Mélanie.

Les actions menées sont soutenues par le collège communal qui voit dans le PCDN un partenaire incontournable pour progresser dans l’axe environnemental de sa politique d’agenda 21 et pour faciliter la participation citoyenne. Mme Lebon, notre bourgmestre actuellement à l’étranger, se joint à moi pour les remercier chaleureusement pour leur investissement.

« Gardons la tête dans les étoiles »

Un titre poétique pour introduire une problématique réelle trop souvent ignorée : la Pollution lumineuse. Ce thème a déjà été abordé il y a quelques années quand la commune a signé la charte « Combles et clochers » lancée par la Région Wallonne en 1995. Depuis, la mesure des impacts s’est affinée, les technologies et les mentalités ont changé, les choses se mettent petit à petit en place.

Ce soir nous avons le plaisir d’accueillir 3 astronomes. Ils vont nous aider à comprendre ce qu’est la pollution lumineuse, comment la réduire et nous en protéger.

Je vous présente :
• Messieurs Jean-Marie Mengeot et Thierry Hanon-Degroote membres de l’ASCEN (Association pour la Sauvegarde du Ciel et de l’Environnement Nocturne)
• Pierre-Patrick Rosillon (Vice-Président de BW Astronomie, le club d’asto amateurs de Braine/Waterloo et Administrateur de Jeunesse & Science qui organise des stages d’astronomie)

On va se poser 4 questions :
1. C’est quoi la pollution lumineuse ?
2. Quel est le diagnostic et les mesures prises dans ma commune ?
3. Et chez moi, est-ce je pollue ? comment je pourrais améliorer ?
4. Nous passerons ensuite à « l’action » par des ateliers, des jeux et des simulations sur le comment bien éclairer, le tout autour d’un verre.

Au cours de la présentation, nous vous proposons d’écrire vos questions sur le feuillet que nous sommes en train de vous distribuer. N’hésitez pas à y indiquer votre adresse mail, pour être tenu au courant des suites de la conférence.

N’oubliez pas de repartir avec les infos que le PCDN et les astronomes de l’Ascen vous ont concoctées.

Avant de terminer cette introduction, je tiens à remercier chaleureusement Christiane Boehm. Christiane est membre actif du PCDN. Elle a été notre lanceur d’alerte sur la problèmatique de la pollution lumineuse. Elle a remué ciel et terre pour concocter cette soirée d’information et d’interaction.
Christiane merci pour ton investissement et ta persévérance !

Merci aussi à Claudine, Françoise, Julien, Guy, Jeanne, Elisabeth, Serge, Gisèle et les Michels pour leur investissement réguliers à chaque réunion ainsi que Anne, Jérémy, Bruno, Tania, Valentin et les autres pour leurs actions sur le terrain.

Sylvie van den Eynde
Échevine de l’Environnement
29 janvier 2018