Recherche

Accueil du site / Actions / Combles et clochers / Combles et clochers, le projet
JPEG - 23.7 ko
JPEG - 24.1 ko

Mars 2010

Ca y est !
L’aménagement des clochers a été réalisé pendant le mois de mars.
Nous attendons impatiemment les visiteurs...


Octobre 2009

JPEG - 23.9 ko
Église de Bourgeois

Nous vous le rappelions dans Rixensart-Info de décembre 2008, notre commune s’est engagée dans l’opération « Combles et clochers » pour laquelle une convention avec la Région wallonne avait été signée en décembre 1996.

Pour rappel, notre commune s’est engagée à favoriser l’installation des chauves-souris et des chouettes dans les différents clochers de notre commune. Ces animaux, en voie de disparition, trouvent généralement refuge sous les charpentes, dans des clochers ou des cavités.

Les aménagements intérieurs des clochers sont en cours. Reste à préserver au maximum l’obscurité et donc adapter l’éclairage car un projecteur qui éclaire toute la nuit une église, perturbe le rythme biologique de ces animaux nocturnes.

Afin de et mener à bonne fin cette opération, l’illumination de nos églises sera prochainement diminuée. L’orientation des appareils d’éclairage ainsi que leur intensité à certains endroits seront modifiées.

Ce projet est en conformité avec la politique d’économie d’énergie menée par la commune.


Le projet

En 1995, à l’occasion de l’Année européenne de la conservation de la nature, le Ministère de la Région wallonne a décidé de lancer une action destinée à aménager les combles et clochers en faveur de la faune sauvage dans les communes de Wallonie.

JPEG - 17.8 ko

Les combles et clochers sont des sites uniques. Ils servent de gîte, souvent depuis des dizaines d’années, à de nombreuses espèces sauvages telles que les chauves-souris, mais aussi les chouettes effraies, les choucas, les martinets...

Ils conviennent parfaitement à l’aménagement en faveur de ces espèces :
• parce qu’ils ne sont généralement pas utilisés pour le logement, l’entreposage ou d’autres occupations induisant des perturbations pour la faune,
• les conditions micro-climatiques y sont favorables à la reproduction de ces espèces protégées,
• il suffit généralement de quelques aménagements peu coûteux, pour leur rendre leur caractère accueillant pour la faune.

Il est donc essentiel de préserver ces sites.

JPEG - 31.1 ko
Choucas des tours - Photo Bruno Marchal
JPEG - 29.1 ko
Chouette effraie - Photo Bruno Marchal

L’idée de les mettre en « réserves naturelles » est en outre judicieuse du point de vue légal car ces sites appartiennent généralement au domaine public. Il est donc possible de les protéger à long terme en leur donnant un statut officiel. Un tel statut garantit la pérennité des aménagements effectués pour le maintien et la protection de la faune sauvage.

JPEG - 35.1 ko
Église de Rosières - Photo Françoise Leleux

Notre commune s’est engagée !
Elle a signé la convention « Combles et clochers » le 5 décembre 1996. Trois églises sont concernées par les aménagements : _ à Bourgeois, l’église Saint-François-Xavier, _ à Rixensart, l’église Sainte-Croix et
à Rosières, l’église Saint-André.

Un obstacle à franchir cependant : adapter l’éclairage

Pour mener à bonne fin l’opération « Combles et clochers » dans notre commune, il faudra envisager d’adapter l’éclairage de nos églises car ces animaux ne chassent que dans l’obscurité. Si cet éclairage est mal pensé, il risque de devenir un obstacle majeur à la colonisation par les chauves-souris, celles-ci n’osant sortir ou entrer dans une lumière intense.

Elle a signé la convention « Combles et clochers le 5 décembre 1996.

JPEG - 8.5 ko

Trois églises sont concernées par les aménagements :
à Bourgeois, l’église Saint-François-Xavier,
à Rixensart, l’église Sainte-Croix et
à Rosières, l’église Saint-André.

Recherche réalisée par Christiane Boehm
membre du PCDN
décembre 2008

Sources et liens utiles :
• Signature de la convention :
http://environnement.wallonie.be/DNF/Comblesetclochers/rixensart.htm
• Guide pour l’aménagement des combles et clochers des églises et autres bâtiments édité par la Région wallonne (81 pages)
http://environnement.wallonie.be/publi/dnf/combles_clochers_fr.pdf (page 57)