Recherche

Accueil du site / Jardins naturels / Flore / Au bois de Rixensart : ce que les plantes forestières nous y enseignent…

Le bois de Rixensart avait fait l’objet d’un article publié en 2011. Sa richesse botanique y était déjà évaluée par l’auteure comme élevée pour la région et ce, y compris par rapport à la forêt de Soignes, en partie classée patrimoine mondial de l’Unesco ! Les milieux de grand intérêt biologique - lisière étagée, suintements de pente à sphaigne, associations des vallons encaissés et /ou des ruisseaux, frênaie à laîches, association à jacinthe des bois ainsi que fragments de pelouses sur sable et lande sèche- étaient spécialement mis à l’honneur, dans une perspective de conservation de patrimoine naturel d’intérêt communautaire.

En 15 années d’investigations (2001 – 2016), pas moins de 350 espèces de plantes supérieures et de fougères ont été inventoriées dans ce site (privé) particulièrement intéressant de Rixensart. Bien plus d’un cinquième de la flore belge peut ainsi être observée dans ce bois prisé par de très nombreux promeneurs, rixensartois (ou non) !

Que nous enseignent ces plantes ? Le présent article accessible en ligne explore les indications historiques (affectation ancienne du sol) et écologiques (sol, microclimat local, liens entre les espèces) que nous livrent, en particulier, les 140 espèces typiquement liées aux forêts, coupes et lisières forestières.

Le caractère ancien du bois de Rixensart attesté par les cartes (topographiques et d’occupation du sol) anciennes est corroboré par la présence d’une cinquantaine d’espèces particulières indicatrices de l’ancienneté des forêts.

Ce que nous apprennent les plus de 200 autres espèces, celles qui sont beaucoup moins (voire non) sylvestres, sera analysé dans une étude à publier ultérieurement.



Analyse inédite de la flore forestière du bois de Rixensart : quinze ans de prospections botaniques en forêt ancienne brabançonne par Gisèle Weyembergh Adoxa N° 92, avril 2017, pg 9 à 20

Pièces jointes