Recherche

Accueil du site / Jardins naturels / Divers / Une lasagne au jardin...

Ils ont essayé….
Des habitants à Rosières l’ont expérimenté. Le résultat a été surprenant. Des plantes belles et productives, une végétation luxuriante : cinq sortes de courges, un plant de pommes de terre, du chou kale, des haricots verts, des carottes, des radis, du persil... et des fleurs pour les butineuses : bourrache, chrysanthèmes du jardin et moutarde. Le plant de butternut s’’étendait à plusieurs mètres : 24 fruits ont été récoltés.

- C’est quoi ?
Cette méthode de culture simple permet de créer un espace fertile n’importe où au jardin même si la terre est pauvre. Comme pour la lasagne, c’est une succession de différentes couches à la différence qu’il s’agit là de déchets végétaux bruns (carbone) et verts (azote) posés sur un lit de carton et pour terminer par une bonne couche de terreau bien mûr. Ensuite, arroser, puis planter des légumes mais aussi des fleurs !


- Mais quel intérêt ?
• simple, rapide à mettre en place, productif,
• pas de travail du sol,
• une bonne façon de passer d’une pelouse à un jardin potager,
• valorisation des déchets ménagers et du jardin,
• un jardin à sa hauteur (une soixantaine de cm par exemple).

- Quand et comment procéder ?
Maintenant ! La période idéale est l’automne : feuilles mortes en abondance, tailles de haies, déchets de tonte, etc.. Mais on peut aussi commencer au printemps.

- La recette
Choisissez un endroit accessible, ensoleillé. Ne pas dépasser 1.30m de largeur pour planter et entretenir facilement.
• Délimitez l’espace. Si la surface est envahie d’herbes, fauchez-les simplement et laissez-les sur place. Recouvrez de cartons en débordant un peu sur toute la périphérie, les faire se chevaucher. Evitez l’encre d’imprimerie, retirez les bandes collantes.
• Alternez les couches de déchets bruns et de déchets verts, la première des matériaux bruns : déchets broyés de la taille des haies (sauf conifères), feuilles mortes, paille, etc., la suivante de matériaux verts (tonte de gazon (fine couche) feuilles vertes, épluchures…), et ainsi de suite. Note : ne montez pas la lasagne en dôme, mais au contraire conservez-lui une surface bien plane, voire légèrement creuse à l’intérieur, en l’égalisant avec le dos d’un râteau.
• Pour finir, recouvrez la lasagne de 10 bons centimètres de compost bien mûr où vous planterez.
• Et le petit secret : bien arroser pour activer la décomposition mais aussi parce qu’il s’agit d’une culture hors-sol.

Article compilé par Christiane Boehm
Membre du PCDN

Sources et extraits : consultez ces sites pour plus d’informations
Librox
• Terre d’humus
.


.
Chaque jour, un temps d’émerveillement : admirer ce que fait la nature avec un petit coup de main !

• 3 juillet 2016


• 13 août, après les pommes de terre, la salade semée a germé


• 9 septembre 2016


• 9 septembre 2016


• 9 octobre 2016