Recherche

Accueil du site / Zéro Pesticide / Chuuut... Ça pousse au cimetière de Rosières !

Juin 2016

Du cimetière minéral à l’espace vert, un passage qui vaut le détour à Rixensart



© PCDN Rixensart - Ch. Boehm

Ceci est une invitation à vous aventurer dans l’espace qui entoure l’église de Rosières. Vous y percevrez un changement d’atmosphère. En effet, en ce début de printemps, la commune s’est engagée dans un projet pilote de « verdurisation » des allées principales de cet espace « dit vert ». C’est avec le travail et la complicité des fossoyeurs de notre Commune que cette conversion a pu voir le jour. La commune a fait le choix d’enherber plutôt que de désherber avec des pesticides. Dans quelques semaines, les fleurs s’épanouiront pour égayer ce lieu de recueillement.

-  Comment faire pour garantir ce nouveau mode de gestion ?

La Commune a pris les devants et continue de s’équiper « autrement » en vue de bannir l’utilisation de produits nocifs dans la gestion quotidienne des espaces verts. Le service Travaux dispose depuis un an d’un désherbeur thermique à vapeur et planifie pour cette année l’acquisition d’une machine mécanique qui lui sera complémentaire. Notre panoplie d’outils alternatifs sera complétée par l’acquisition d’un désherbeur thermique portatif. Ces équipements alternatifs sont indispensables pour gérer notre territoire sans pesticide mais ne pourront garantir un résultat aussi fulgurant que le désherbage chimique. Avec la réduction majeure des produits phytosanitaires, c’est une commune avec plus d’herbe aux pieds des arbres, entre les pavés ou sur le bord de certaines voieries qui apparaît.

Changeons notre regard sur les herbes folles. Elles ne sont pas le signe d’un laisser-aller mais plutôt d’une richesse de biodiversité.

S. Van den Eynde
Echevine de l’Environnement

.


9 Mai 2016

L’herbe commence à pointer le bout de son nez. Le gravier gazonne...


© PCDN Rixensart - F. Leleux
-


Mars 2016

Une concession pour une gestion sans pesticide de nos cimetières communaux

Cimetière Saint André de Rosières © Ecowal
Cimetière Dans le cadre de l’Agenda 21 local (plan d’actions pour promouvoir le développement durable à Rixensart), la commune s’est inscrite dans le plan Maya qui vise à favoriser la biodiversité et à supprimer l’utilisation des pesticides.

Notre devise : au lieu de lutter contre la nature spontanée, intégrons-là. Au lieu d’arracher et de refuser, plantons et acceptons. Pour ça, rien tel que de commencer par l’enherbement du joli et paisible - et bientôt bucolique - cimetière entourant l’église Saint-André de Rosières. Tout prochainement, les graviers, si dépendants des pesticides, se verront recouverts d’une pelouse fleurie et les espaces perdus, valorisés par une prairie fleurie. Au cours de ce projet, nous veillerons à privilégier des choix d’aménagements non seulement esthétiques mais aussi profitables à l’environnement : plantes mellifères, niches de biodiversité, lieux d’accueil pour la faune, etc.

Bien évidemment, ces nouveaux aménagements ne peuvent se concevoir sans une mise en œuvre de modes d’entretien alternatifs : fauchage tardif, huile de bras, tonte différenciée, patience...et surtout une belle dose de tolérance avec un changement de regard. En effet, il est impossible d’obtenir, avec des moyens de substitution, un résultat d’entretien équivalent à nos cimetières minéraux traités chimiquement.

Cette nouvelle façon de gérer les cimetières vise à favoriser la préservation de la santé des citoyens et le respect l’environnement. Ces endroits gérés différemment offriront ainsi des espaces nécessaires au développement d’espèces sauvages, et deviendront des lieux de recueillement et de resourcement permettant de recréer un contact serein entre l’homme et la nature.

Pour ce projet novateur, nous avons besoin de vous. En effet, cet ancien cimetière paroissial abrite des tombes pour lesquelles la commune ne possède aucun renseignement. Certaines tombes devront être protégées, d’autres pourraient être déplacées ou ré-alignées. Nous lançons donc UN APPEL AUX FAMILLES qui sont concessionnaires d’un emplacement dans ce cimetière ou qui pourraient nous renseigner sur certaines tombes ou sur les combattants inhumés en pelouse d’honneur.

Pour toutes questions veuillez contacter
• le Service Environnement au 02 634 35 55
• ou le Service de l’Etat civil,
• responsable cimetières, Isabelle Vanden Borre - 02 634 21 61
• population.etatcivil@rixensart.be.

Sylvie Van den Eynde, Echevin du Développement durable
et les services Cimetières et Environnement
Mars 2016

Voici un bel exemple d’enherbement dans le cimetière de Gelbressée (Namur), avant végétalisation et Cimetière végétalisé ©Ecosem