Recherche

Accueil du site / Jardins naturels / Flore / Jardinons avec la nature

Marre de devoir sortir la tondeuse toutes les semaines, de devoir entretenir les parterres, de devoir éliminer les herbes poussant dans l’allée ? La solution : un jardin au naturel !

Comment réduire la peine du jardinier en laissant travailler des milliards d’auxiliaires bénévoles ? Pour tout salaire, ces auxiliaires naturels, tels que hérissons, crapauds ou coccinelles ne demandent que l’arrêt des pratiques les plus néfastes (herbicides, insecticides, fongicides, etc.) et que quelques aménagements en leur faveur (végétation refuge pour la flore et la faune, abris, nichoirs…) pour coloniser votre jardin et l’aider à atteindre son équilibre.

- Des idées pour passer de la théorie à la pratique ? Visitez le refuge naturel de La Marache à Lasne (un demi-hectare) à quelques pas du Lion de Waterloo.

JPEG - 43.1 ko
Refuge de la Marache

En suivant le sentier didactique, vous y découvrirez les divers milieux typiques du Brabant qu’il est possible de développer dans un jardin au naturel : de la haie au bosquet, en passant par la prairie de fauche, les deux mares, les magnifiques saules têtards. Vous apprendrez comment rendre votre jardin plus accueillant pour la nature sauvage.

⇒ Accès libre pour les promeneurs.
Groupes organisés, contactez le conservateur
Mme Christiane Percsy,
tél 02/654.18.44
christiane.percsy@natagora.be

⇒ Pour s’y rendre, en venant de Rixensart, prendre la route de l’Etat jusqu’au centre de Lasne. Au rond-point, tourner à droite en suivant les panneaux indicateurs « La Marache » et « Restaurant les 3 canards ». Arrivé devant ce restaurant situé dans le hameau de la Marache, se garer quelques mètres plus loin sur votre gauche, vous y êtes !

JPEG - 26 ko
Refuge de la Marache

- Mais où s’exercer et comment prendre de nouvelles habitudes ?
Lors des nombreuses activités de gestion organisées au refuge naturel de La Marache, vous y apprendrez à manier la faux ou à tailler des arbres têtards, à utiliser ce que nous offre la nature plutôt que de s’y opposer, et à profiter des nombreuses floraisons et vols de papillons que vous pourrez observer. Vos questions pourront être posées au conservateur.

Recherche réalisée par Christiane Boehm,
membre du PCDN
Août 2008 

- Pour en savoir plus :
Natagora
•"Jardinez avec la nature" de Vincent Albouy - Edition Edisud