Recherche

Accueil du site / Zéro Pesticide / Rixensart, une commune sans pesticides !

Septembre 2014

Application du Programme wallon de
réduction des pesticides


- Pour ne pas devenir hors la loi…
La réglementation de la gestion des espaces verts publics et privés a changé ce 1er juin 2014.

GIF - 12.5 ko

Nous sommes tous concernés. Aujourd’hui, il est interdit pour les communes d’appliquer des pesticides sur les trottoirs, les allées….(terrains revêtus non cultivables) reliés à un réseau de collecte des eaux (filet d’eau, avaloir, etc.) ou à des eaux de surface.

À partir du 1er septembre 2014, cette interdiction nous concernera tous ! Pour nous citoyens, cela signifie que nous ne pourrons plus utiliser des pesticides à notre guise ! En effet, aucune de ces substances ne pourra plus être appliquée sur les terrains privés reliés à un réseau de collecte ou à des eaux de surface.

JPEG - 5.2 ko

- Pourquoi supprimer les pesticides ? Air, terre, eau : l’utilisation des pesticides fragilise nos écosystèmes ainsi que notre santé et surtout celle de nos enfants. Le saviez-vous ? Seuls 10 % des pesticides atteignent leur cible, le reste est disséminé dans l’environnement mettant en péril la biodiversité. Une seule goutte de pesticide suffit à polluer plusieurs centaines de milliers de litres d’eau. Mais les stations d’épuration ne traitent pas les pesticides.

- Zéro pesticide au jardin, c’est possible ! Les clés pour y arriver.
Certes, on ne va pas se faciliter la vie aujourd’hui à court terme mais quelle aubaine pour demain laisser une terre saine à nos enfants : nous pourrons laisser une terre saine à nos enfants !
En effet, une gestion appropriée pour chaque espace prend du temps, ressource devenue rare dans nos vies trépidantes. Une foule de « trucs et astuces » sont disponibles mais ne seront efficaces que si nous les envisageons de manière intégrée. Par exemple, tolérez quelques pissenlits dans votre jardin et vous offrirez le gîte et le couvert aux insectes (papillons, bourdons et abeilles…) qui à leur tour polliniseront vos arbres fruitiers et vos légumes.

Pour y arriver, rien de tel qu’un regard différent et un soupçon de tolérance…
Aussi souvenez-vous que ces vagabondes dites « mauvaises herbes, organismes indésirables, végétation spontanée, ou encore adventices…. » sont le terreau de notre biodiversité.

Sylvie Van den Eynde
Echevin de l’environnement

JPEG - 24.3 ko
Photo Gilbert Nauwelaers

-  Pour aller plus loin sans pesticide :
. www.adalia.be pour trouver des conseils au cas par cas, milieu par milieu et mois par mois et la brochure « Comment jardiner sans pesticide » ;
. Service environnement de la commune de Rixensart : 02 634 35 55 ou par mail melanie.marion@publilink.be